coq gauloisVolailles : pétition pour des vaccins en petites doses


La pétition lancée pour la production de vaccins pour volailles en petits dosages a recueilli près de 1200 signatures. Voici quelques commentaires qui accompagnaient certaines d'entre elles.

Voir ou revoir la pétition


Commentaires

* Je suis vétérinaire, intéressé depuis longtemps par les volailles d'ornement et je trouve complètement aberrant de ne pouvoir protéger efficacement des espèces dont les reproducteurs sont souvent en très faible nombre au simple fait que la rentabilité de la production de vaccins en doses unitaires est faible.
Autant tirer un trait sur la biodiversité. Qui sait si demain, une de ces variétés d'autrefois ne sera pas la seule ne transmettant pas certains virus très pathogènes à l'image de H1N1.

* Je suis vétérinaire et confronté à ces conditionnements débiles faits pour des batteries de milliers de volailles. Nous sommes dans une démarche développement durable pour toute la clinique et ceci fait partie des enjeux ! Merci pour cette pétition.

* Je suis une petite productrice (400 sujets) et parce que je suis pour un développement durable et pour faire des économies. TOUT HUMAIN A LE DROIT DE VIVRE !

* Je suis éleveur sélectionneur de races de volailles anciennes et participe aux expositions jugées. Donc nécessité de vacciner un petit cheptel d'amateur !

* Pour une Europe des citoyens et pas une Europe des grands groupes industriels.

* Pour obtenir des vaccins en conditionnements raisonnables et à prix adaptés à l'élevage familial.

* J'ai 50 poules et je dois acheter 1000 doses ...

* Pour que la petite ruralité vive et nos libertés individuelles aussi ! Par amour pour nos volailles qui sont de vraies éco-citoyens qui valorisent nos déchets et nous le rendent bien !!! Pour la biodiversité et une ruralité vivante.

* Parce que c'est la réalité, il faut se faire entendre.

* Éleveur amateur de races françaises et étrangères, je suis contraint chaque année d'acheter un flacon de 1000 doses de vaccin (Newcastle) pour vacciner une centaine de jeunes afin de participer à quelques expositions.

* Je renonce à utiliser d'autres vaccins dont les quantités conditionnées rendent le tarif prohibitif.

* Je suis pharmacienne, c'est donc un sujet qui m'intéresse, tous les éleveurs devraient pouvoir soigner leurs bêtes, quel que soit le nombre de têtes possédées.

* Pour obtenir des vaccins en petits conditionnements pour les éleveurs d'animaux de races pures et favoriser le maintien de cette biodiversité.

* Je possède 14 volailles La Flèche Noire, race rare, et ai des difficultés à trouver des produits efficaces adaptés à un petit nombre de volailles. Pour les vaccins je suis passée par l'intermédiaire du club mais cela pose un problème d'organisation, car le vaccin est à faire de suite du fait d'un reconditionnement individualisé en fonction du nombre de doses nécessaire à chacun. Les vaccins ne sont pas les seuls produits concernés par des conditionnements défavorables aux petits élevages familiaux et amateurs : on trouve de moins en moins de produits sanitaires efficaces destinés aux volailles en petits dosages (un exemple parmi d'autres : Byemite (lab Bayer), insecticide efficace sur les poux utilisable en bio mais conditionné en flacon d'un litre coûtant environ 120 euros, sachant que 2 ml de produit donnent 500 ml de dilution, 4 ml suffisent pour traiter l'habitat de mes volailles en 2 passages espacés d'une semaine).

* Le lobby des grandes firmes pharmaceutiques est particulièrement pénalisant pour les petits élevages familiaux et amateurs.

* Il n' y a pas que les professionnels qui ont le droit d'élever des volailles. Merci de penser à l'élevage amateur de qualité et de race.

* Président d'une société avicole plus que centenaire, ne laissons pas disparaitre notre patrimoine et ne laissons pas a nos enfants que des animaux virtuels. Gardons notre patrimoine.

* Car j'ai eu des oiseaux malades qui auraient pu éviter de l'être grâce aux vaccins.

* Les petits élevages sont pénalisés à plusieurs niveaux face aux gros conditionnements, tant sur la temporalité du produit que sur leur coût souvent trop élevé. Ces vaccins doivent être à la portée de chaque éleveur, qu'il soit professionnel ou amateur afin que cette situation ne reste pas un "outil dissuasif" pour écarter les élevages plus modestes au profit des plus grands L'aviculture fait partie du patrimoine français !! Préservons-là pour ce qu'elle a de noble, de beau et de rare !!!

* Parce que la vaccination de mes volailles me permettrait de ne pas perdre mon travail de sélection et de sauvegarder de races régionales déjà beaucoup trop rares.

* Je veux pouvoir protéger mes volailles de race pure.

* Pour les valeurs qui sont défendues dans cette démarche.

* Pour la préservation des élevages à "petite" échelle.

* Je suis éleveur amateur et je déplore cette façon de procéder des laboratoires au détriment du bon sens et de l'économie. Pour leur profit  !

* Je suis une amoureuse des animaux et je suis la pour les défendre, cette pétition me parait très utile et cette cause honorable !!

* Parce que j'élève des poules pour le plaisir dans un petit élevage familial et que je suis très attentif à leur santé.

* Parce que produire en gros ne fait pas qu'être profitable pour les gros, c'est surtout nuisible pour les plus petits producteurs et pour la santé de chacun d'entre nous.

* Parce que je suis éleveur.

* Les élevages familiaux et à taille humaine sont indispensables pour lutter contre la "mal bouffe" que l'on veut nous imposer.

* Parce que je suis éleveur amateur.

* Amateur de volailles de races pures.

* Un jour nos têtes pensantes diront : "Nous aurions pu faire quelque chose !!"

* Parce que je suis chercheur en productions animales.

* Je signe pour l'obtention de la vente de vaccins pour volailles en petits dosages à des prix corrects

* Petit éleveur amateur de races anciennes de volailles, j'adhère totalement aux paroles de cette pétition.

* Car j'ai 10 poules et acheter 1000 doses de vaccins pour jeter les 990 autres je trouve cela scandaleux.

* Parce que en tant que scientifique écologue travaillant pour le développement au Sud, j'adhère au principe de conservation de la biodiversité domestique, à la défense des exploitations familiales, et à l'arrêt des productions industrielles toxiques.

* Je veux que mon petit producteur en AMAP puisse faire son travail dans les meilleures conditions. Pour le développement durable il y a beaucoup de chemin à faire et bien des principes à remettre au premier plan. L'un d'eux est : la santé doit primer sur la finance, par la loi évidemment, on ne connaît pas d'autres moyens à ce jour.

* J'avais des races anciennes (Orpington, etc.. ) que je faisais reproduire ( 2 couveuses de 25 oeufs ). Mais n'ayant malgré des recherches auprès des vétérinaires pas pu trouver de vaccins en petites quantités (100) j'ai du renoncer.

* Je suis éleveur amateur et malheureusement je ne peux pas me payer 10.000 doses de vaccins !!!

* On ne peut pas être tous de grands éleveurs et ceci éviterait les épidémies aviaires.

* Propriétaire d'une dizaine de Brahmas, je souhaite pouvoir vacciner plus aisément mes poussins.

* Pour que les petits éleveurs puissent protéger leurs volailles et pour éviter ce gaspillage massif de doses.

* Moins de gaspillage.

* Pour préserver les petites exploitations sur notre territoire.

* Je suis éleveur amateur de volailles et suis donc directement concerné.

* Je possède une dizaine de poules et les vaccins sont inaccessibles car en grosses doses.

* Aberrant de ne pouvoir protéger efficacement des espèces dont les reproducteurs sont souvent en très faible nombre, au simple fait que la rentabilité de la production de vaccins en doses unitaires est faible. En terme de développement durable et d'économie, c'est nul....

* Parce qu'il y en a assez de perdre des petites poules si familières qui font partie de la famille, parce que des remède préventifs existent mais que l'on ne peut les avoir quand on est un petit éleveur amateur.

* Tout le monde doit avoir accès à ces vaccins.

* Aviculteur amateur.

* Car je ne peux vacciner mes volailles !!!!

* Pour la mise sur le marché de petites doses de vaccins.

* Passionné d'élevage de volailles d'ornement (Bantam de Pékin) je n'ai jamais pu les vacciner. Seule possibilité, contacter d'autres éleveurs pour partager les doses. Pas du tout évident !

* Je signe parce que j'aime manger sain.

* Pour la protection des petits élevages de volailles de races anciennes, les vaccins en petits dosages à un coût moins cher.

* Car je suis éleveur amateur et vaccine mes volailles, mais que de perte actuellement dans les vaccins.

* Je signe parce que je suis éleveur amateur. Il devrait y avoir des doses de +- 10 vaccins , et que les éleveurs vaccinent eux même plutôt que de payer un vétérinaire plusieurs fois par année.
 
* J'ai un petit élevage amateur de poules de race pure. J'ai besoin de les vacciner et je ne veux pas gâcher des vaccins.

* L'accès à des vaccins conditionnés en petites doses est aussi un enjeu pour l'aviculture familiale des pays du Sud, qui joue un rôle important dans la sécurité alimentaire des plus pauvres.

* Parce que j'ai des naissances chaque année et que j'aimerais les vacciner.

* Pour l'aviculture familiale.

* Pour la préservation des races anciennes et des petits élevages.

* La demande me semble pertinente.

* Je suis un éleveur. Ce n'est pas possible de vacciner contre la Maladie de Marek mes volailles.

* Pour le respect de la biodiversité, pour le respect des personnes qui inscrivent leur action dans ce respect de la biodiversité : les "petits" éleveurs s'inscrivent dans un développement durable.

* Depuis de nombreuses années je suis interpellé par le gaspillage occasionné par ces gros dosages.

* Parce que je suis un petit éleveur amateur et j ai besoin de petits conditionnements concernant les vaccins.

* Je participe à la sauvegarde de notre terroir, en élevant que des poules Françaises. A mon échelle, bien entendu, 1000 doses alors que je n'en ai besoin que de 400.

* Je suis éleveur de volailles familiales et ancien pro de l'aviculture.

* J'étais formateur en zootechnie et je trouve qu'il est important de garder une grande biodiversité.

* Pour aider l'agriculture raisonnée.

* Pour la biodiversité dans nos assiettes.

* Creo que es bueno que podamos acceder a vacunas y así poder proteger a nuestra aves.

* En tant que Chef de cuisine, Vice-Président de Slow Food Terre Normande et amoureux de la Biodiversité et des races anciennes de volailles.

* Des petits conditionnements me permettraient de vacciner mon élevage amateur alors que je ne peux pas me le permettre actuellement.

* Parce qu'il me semble essentiel que nous, éleveurs amateurs, ayons droit à un traitement équitable face aux industriels, avec des dosages adaptés !

* Pour nos élevages en Suisse.

* Je suis éleveur amateur (15 poules pondeuses Marans). Il faut défendre la biodiversité tout simplement pour l'avenir de notre propre humanité.
 
* Vacciner 20 Marans avec 10 000 doses, quel gaspillage et quels frais. Que faire des 9 980 doses inutiles ? D'autre part, il me paraît indispensable de vacciner. Aussi permettons aux petits sélectionneurs que nous sommes de vacciner avec un dosage adapté (100 doses par exemple).Car j'ai une dizaine de volailles et qu'il me faudrait des vaccins conditionnés par 50 doses maxi.

* Petit élevage de sélection de poules MARANS.

* J'ai un élevage familial et souhaite vacciner mes volailles sans jeter les 3/4 d'un flacon !

* Éleveuse amateur de Marans Noire à camail cuivré.

* Besoin effectif de petits conditionnements pour nous les petits éleveurs naisseurs.

* J'élève des Marans.

* Éleveur amateur.

* Pour obtenir des vaccins pour volailles conditionnés en petits dosages.

* Parce que je m'installe et que je suis d'accord.

* Aviculteur. Supprimer tous obstacles au maintien de nos races pures.

* Par cohérence, pour permettre l'accès à de petits éleveurs, exposants ou non, d'être en règle avec la réglementation en vigueur et ce en protégeant nos volailles de la maladie de Newcastle.

* Marre de manger n'importe quoi !

* Éleveur et Juge de volailles de races pures.

* Petit élevage.

* Éleveuse amatrice de poules d'ornement, je trouve anormal de ne pas pouvoir protéger mes poules sous prétexte que je n'ai pas suffisamment de volailles et que mon achat de vaccins ne serait pas rentable !

* En defensa de la Avicultura Conservacionista y de los pequeños Criadores.

* Parce que éleveur BIO, mes parcs ne dépasseront pas un total de 525 poules ( 3 fois 175). Comment alors vacciner convenablement mes pondeuses sans gaspillage. Car avant tout , il s'agit de gaspillage !

* Parce que je suis détenteur d'un petit élevage d'oiseaux et aussi de quatre poules. Et je suis entièrement d'accord sur le fait que l'on pourrait et même devrait avoir le matériel nécessaire à la santé de nos animaux même en petites quantité.

* Pour promouvoir la prévention par la vaccination dans tous les types d'élevages de volaille aussi bien les grands que les petits.J'élève des oiseaux, victimes potentiels de maladies aviaires.

* Pour tenter de faire changer la politique des laboratoires.

* J'ai des poules Ardennaises et je souhaite à tout prix continuer la pérennité de cette race.

* Si l'intelligence à des limites, la connerie, elle, n'en a pas. Je suis stupéfaite et honteuse à la fois d'apprendre, seulement aujourd'hui, que les petits éleveurs volaillers ne peuvent avoir accès qu'aux surdimensionnés conditionnements de vaccins pour leurs petits élevages d'animaux emplumés. Cassons cette ignoble loi qui bénéficie principalement aux grands producteurs et aux grandes sociétés pharmaceutiques.

* Avicultrice amateur

* Je suis éleveuse de concours...mais n'ai pas des centaines de sujets, donc pas besoin de gros conditionnements de vaccins.

* Éleveur d'oiseaux, je suis sensibilisé à l'absence de vaccin contre la variole du canari, pas assez rentable pour être encore produit en France, résultat : une vrai galère pour l'acheter dans d'autres pays de la C.E.

* En tant que vétérinaire ayant exercé en aviculture jusqu'en 2009, fréquemment ce type de vaccins m'ont été demandés.

* Le principal souci de ces 1000 doses utilisées par les éleveurs de poules fermières ou d'ornement est la rupture de la chaîne du froid.

* On sait que le même 1000 doses sert à plusieurs éleveurs. Il arrive parfois qu'ils regroupent leurs volailles pour éviter ce souci de rupture du froid, mais multiplient les risques sanitaires.

* Éleveur de races anciennes et rares expo chaque année.

* Petit éleveur de quelques volailles.

* J'ai une petite quantité de volailles et je trouve inutile de gaspiller ce produit.

* Juge et amateur en aviculture de race.

* Même problème en Belgique.

* Suivi vétérinaire d'élevage de petite envergure / disponibilité des produits.

* Vétérinaire, c'est une demande permanente de mes clients (élevages familiaux).

* Ce ne sont pas les élevages intensifs qui agissent pour la biodiversité ...

* Incroyable, insupportable, rageant. En tant que consommateur je suis scandalisé de savoir que tous nos petits producteurs volaillers ne peuvent pas avoir droit aux petites unités de vaccins pour traiter leurs petits cheptels d’oiseaux de basse-cour. Cela signifie que bientôt je ne pourrai me procurer uniquement que les produits que les grands éleveurs me proposeront et rien d’autre. Je me joins à tous ceux qui croient et font confiance à nos amis qui travaillent dur pour notre plaisir et notre bien-être pour le retour des doses de vaccins en petits conditionnements. Merci de considérer notre pétition comme une requête d’un grand intérêt pour tous !

* Vétérinaire praticien canin confronté aux propriétaires de volailles en petit nombre désireux de les protéger.

* Je suis vétérinaire et je trouve que ne pas pouvoir vacciner les basse- cours présente un risque sanitaire majeur. Des épidémies risquent de survenir, avec un impact sur les volailles de consommation et un coût important lié aux actions préfectorales et sanitaires de ces maladies à déclaration obligatoire.

* Vétérinaire; Déjà confronté à ce problème ...

* La production de tels vaccins serait incontestablement un "plus" sanitaire dans le monde de l aviculture.

* C'est nécessaire.

* Je suis vétérinaire praticien, et dans l'impossibilité de répondre aux demandes de vaccinations des quelques volailles d'agrément dans ma clientèle.

* Pour la survie des petites structures.

* Pour que les élevages de petite taille perdurent.

* Pour pouvoir vacciner mes quelques poules ....

* Parce que je suis éleveur de volailles professionnel en circuit court (lots de 500 volailles) confronté fréquemment aux conditionnements en grande quantité.

* Je signe parce que cette cause est vraiment utile et réelle !Je suis moi même éleveur amateur et je trouve que les laboratoires ne se soucient pas trop a ce que les petits élevages vaccinent leurs volailles. Sinon ils feraient de plus petits conditionnements !

* Logique sanitaire, mais voir aussi a quel prix les labos fourniront les doses ...

* Voudrait on une économie Française à 2 vitesses ?

* Pour une biodiversité de tradition faite pas les petits producteurs et éleveurs.

* En tant qu’éleveur, je suis le premier concerné.

* Éleveur amateur de races anciennes.

* Nous sommes une ferme en AB. Je fais quelques sujets en plus des appro issus de l'industrie, parce que une autre souche, parce que le transport des poussins en petit nombre est délicat et hasardeux, de la météo du chauffeur...la casse est pratiquement a chaque fois pour notre pomme. Si on râle on est plus servis ....

* C'est vrai que le problème de ces vaccins en nombre pose un gros problème.

* Alors à quand des vaccins adaptés aux lots familiaux ou a une agriculture raisonnable.

* Merci pour cette pétition !

* J'ai été confronté a ce problème.

* Maintenir une agriculture paysanne.

* Éleveuse de poules pondeuses bio (400 têtes).

* En tant qu'éleveur de poules pondeuses, je suis confronté à ce problème.

* Je suis petit aviculteur.

* Défendre la biodiversité. Luter contre l'industrialisation de la nourriture.

* Agriculteur éleveur de races locales et fermières en petits lots.

 

 

proposition_pub2.jpg