Ane normandL'âne normand : petit mais costaud


L’âne Normand est le plus petit des 7 races d’ânes françaises mais pas le moins vaillant. Comme son nom l’indique, l’âne Normand est originaire des cinq départements normands (Calvados, Manche, Orne, Eure et Seine Maritime) et de deux départements du pays de Loire (Mayenne et  Sarthe). Avec moins de 100 naissances par an, (41 naissances en 2015) l’âne normand est reconnu race en cours d’extinction. 1450 ânes normands sont inscrits au stud book de la race.

Ane normand carte postaleSes caractéristiques
L’âne Normand doit impérativement être de robe bai ou chocolat et avoir une bande cruciale (dite croix de St André). Son ventre, son tour d’œil et son nez doivent être gris-blanc. Il toise 1,10 à1, 25 m au garrot à 3 ans.
Sa morphologie petite mais râblais avec des membres solides s’est modelée au fil des années. Fidèle compagnon des fermières, il assurait dans les fermes, le transport du lait, des légumes et du foin.
L’âne normand est un exemple d’équilibre et de sérénité. Sa douceur, son calme sont des qualités recherchées et appréciées dans toutes les utilisations modernes.
Fort de cette tradition ancrée dans le terroir et de ses qualités physiques et mentales, il est indispensable de lui reconnaître toute sa place tant dans les travaux de maraichage, que dans les activités de loisirs.

Une association à son chevet !
Il appartient aux éleveurs et utilisateurs regroupés au sein de l’association de l’âne Normand.
   * De mener des actions afin de sauvegarder, défendre et promouvoir l’âne normand.
   * De développer et contrôler l’élevage : gestion et suivi du livre généalogique.
   * De soutenir l’élevage : conseils d’accouplement, mise à disposition de baudets appartenant à l’association, prise en charge de l’identification des ânons.
   * De fédérer et aider les éleveurs et utilisateurs notamment par le biais de formations.
L’IFCE (institut français du cheval et de l’équitation) reste l’interlocuteur privilégié notamment en ce qui concerne l’appui technique à la filière et la gestion administrative du stud book de la race.
Une politique d’encouragement est menée avec la mise à disposition d’un nouveau site internet, l’ouverture d’un site d’engagement en ligne pour les différents concours organisés et le maintien d’aides et subventions destinées aux éleveurs et utilisateurs. Avec le soutien de la SFET (société française des équidés de travail) de nouvelles actions sont mises en place. Le site internet de l’association vise à mieux la faire connaitre et à mettre en lien éleveurs et utilisateurs.
De plus, elle participe activement au programme de recherche génétique sur les caractéristiques des robes asines permettant une meilleure sélection afin de préserver cette race à petit effectif.
Chaque année, éleveurs et utilisateurs se retrouvent au cours de manifestations afin de mettre en valeurs leur travail et les qualités de leurs ânes :
  * Les concours de race (modèle et allure), au niveau départemental, régional, et national organisé chaque année au haras du Pin (siège social de l’association).
Ane normand attelage  * Les concours d’utilisation et de maniabilité composés de 3 ateliers :
     - Attelage
     - Travail de travail à pied montrant l’aptitude de l’animal à tracter une charge adaptée à son âge
     - Épreuve de bât et docilité

Les manifestations
L’association des ânes Normands participe à différentes manifestations locales, régionales et nationales (Salon International de l’agriculture) afin de le faire connaitre, reconnaitre et de découvrir les qualités et la polyvalence de ce petit âne. Il ne doit pas rester uniquement la vedette des fêtes de pays. Le calendrier de ces différentes manifestations est disponible sur de site le l’association.

 Ane normand attelage2Les activités
L’âne Normand est un excellent compagnon des petits comme des grands. Sa petite taille facilite une relation privilégiée. Parfois un peu têtu, il possède de grandes qualités quand il est mis en confiance et bien éduqué.

La randonnée
Calme, doux, patient il est de plus en plus utilisé pour les randonnées. Porteurs de bagages et parfois d’enfants, il rassure et permet de découvrir ou redécouvrir la nature, les paysages au pas de l’âne.
Randonner avec nos grandes oreilles c’est vivre à un autre rythme, se ressourcer et se retrouver soi-même. C’est aussi créer un lien social à travers les rencontres chemin faisant. Pour les plus chevronnés, le bât peut être remplacé par la carriole avec le même plaisir et d’autres sensations.

Le maraîchage
Dans le milieu professionnel de la culture, nous le voyons apparaitre pour le maraichage car petit et plus léger que le cheval, il est plus manœuvrant dans les serres. Afin de former les nouveaux utilisateurs, la FAM (France Anes et Mulets) a créé une école de maraichage à Villeneuve sur lot.

L’âne Normand, auxiliaire de l’homme dans les actions de respect de l’environnement.
Il est sollicité par des associations, des municipalités, pour participer au nettoyage de plages. Il permet le respect de l’environnement et la protection des écosystèmes fragiles : écopâturage.

Une nouvelle perspective s’offre à lui, par le biais de la production de lait d’ânesse.
Reconnu pour ses qualités exceptionnelles, le lait d’ânesse est de plus en plus utilisé en cosmétiques et dans certaines pathologies de la peau (eczéma notamment) et du tube digestif.
L’âne Normand a un bel avenir que ce soit dans le loisir, le tourisme, le maraichage ou la production de lait. Il contribue au maintien de la biodiversité (éco-pâturage) et au respect de l’environnement. Formidable lien social, il répond en tous points aux aspirations du monde d’aujourd’hui.


Association de l’âne normandLogo ane normand
Haras national du Pin RD 926
61310 Le Pin-au-Haras

http://www.ane-normand.fr

Présidente : Sylvie Cheyrezy
Secrétaire : Eliane Rabasse

proposition_pub2.jpg