DevonRexLe Devon Rex


Le Devon Rex est un chat atypique et original, soit on adore, soit on déteste. C'est un chat qui fait hurler ... de délire ou de rejet, mais dans tous les cas, il ne laisse pas indifférent car ce n'est pas un chat en demi-mesure. Avec lui, c'est tout à l'extrême ... ou rien.

DevonRex1DevonRex2Ce magicien réussi à nous offrir au moins de l'apaisement, au mieux : du bonheur et une autre vision de notre monde à travers ses prunelles mystérieuses qui semblent transpercer notre apparence et voir au-delà, comment ne pas succomber à ses charmes ?
On est littéralement envoûté par son charisme et plus tard par sa facilité à occuper notre espace vital de sa présence qui devient alors indispensable !
Voila l'histoire et les critères de race de ce lutin né qui nous apporte toutes les joies offertes par tous les chats du monde évidemment mais plus encore :

Origine
Le Devon Rex est issu d'une mutation génétique spontanée.
C'est au Royaume-Uni, dans la campagne du Devonshire (d'où il tire son nom) qu'est né en 1960 le premier de la famille qui fut baptisé Kirlee.
On suppose que son père devait être un chat qui squattait une ancienne mine d'étain à proximité de Buckfast Leigh et qui possédait, dit-on, une drôle de fourrure frisottée.
Quant à la mère, il s'agirait d'une chatte de ferme, très commune, écaille et blanc, qu'une certaine Beryl COX avait adoptée.
DevonRex8DevonRex3Lors de la mise bas, Beryl COX fut attirée par l'un des petits de couleur gris taupe à la fourrure frisée et décida de le garder.
Ultérieurement le Devon Rex fut croisé avec des Burmese et des Exotics Shorthair et Persan dans le but de ramener du poil mais au détriment du type originel . Un croisement bref avec le Sphynx a donné peu de positif et du négatif avec le gène nu qui apparait de temps en temps.
Au bout de quelques générations, le type Devon se fixa jusqu'à être nettement identifié. Le Devon Rex fut officiellement reconnu en 1967 par la Fédération Internationale Féline. La CFA (Cat Fanciers' Association) accepta et considéra la race Rex sans faire de distinctions entre Devon et Cornish. En 1979, elle leur attribua un enregistrement séparé et, en 1983, elle leur permit l'accès aux championnats. En Europe, le premier exemplaire de Devon Rex apparut en 1979, grâce à Jerry Weaver.

DevonRex5DevonRex4Son look
Le Devon Rex est un chat de taille moyenne à la fourrure frisottée et à l'expression unique. Il a un air de gremlin très particulier.
Sa fourrure est douce et courte avec une frisure dense, des zones recouvertes d'un fin duvet sont normales chez le chaton. Son ventre et son cou sont souvent nus et très chauds : idéal pour des "bisous" !
Le museau, court de face, est très marqué. De profil, le crâne est prolongé par un front bombé suivi d'une cassure au niveau du nez. Ses grands yeux "en citron", ses pommettes saillantes, ses grandes oreilles, obliques, attachées très bas et larges à la base, lui donnent un air de lutin. Le cou est fin, le corps gracieux mais ferme et musclé avec une poitrine bien ouverte. Les moustaches, assez rares, sont courtes et frisées. La queue est longue et recouverte d'une fourrure courte et bouclée. Le corps est semi-cobby.
Toutes les couleurs de robe sont acceptées.

Son caractère
C'est un chat très collant, avec une très grande confiance en l'homme, que tout intéresse et qui se précipite dès qu'on l'appelle par son nom. Il adore le cocooning, assez frileux il aime se lover bien au chaud sous la couette. Il apprécie plutôt la chaleur mais peut vivre dehors sans problème, sous surveillance évidemment.  On peut affirmer qu'il est totalement fusionnel avec les humains et un qualificatif pour définir son caractère : "coquin-câlin", intensément devonesque.

Sa compagnie
DevonRex7DevonRex6Le Devon Rex n'est pas un chat hyperactif mais vif et facétieux qui réclame toute l'attention de ses compagnons humains. Pour compenser sa petite voix ténue et peu dérangeante, il a recours à un tas de stratagèmes pour attirer l'attention. Facile à vivre, il s'entend bien avec tous les membres de la famille à 2 et 4 pattes. Avec sa fourrure courte et frisée, le Devon Rex ne demande pas beaucoup d'entretien.

Conclusion
Dresser un portrait-robot du Devon rex reviendrait à dresser celui d'un extra-terrestre parmi les chats. Avec ses regards fripons, son expression unique, son caractère espiègle et son allure délirante, le Devon Rex est un vrai clown adepte des plus folles pitreries pour attirer l'attention de son maître auquel il voue un amour sans limite. Un vrai remède contre la morosité.
Il y a peu d'élevages en France, l'adage "pour vivre heureux vivons caché" est ce un bien ou un mal ? à vous de juger ! Vous pouvez voir une liste d'éleveurs adhérents sur le site de notre Club de race (le seul en France depuis 2012) :
L'AEDREX (Association Européenne du Devon REX) affilié au LOOF (Livre Officiel des Origines Félines ) : www.aedrex.fr (en français et anglais).

Notre Club a un but principal : faire connaitre et promouvoir notre si belle race avec  des rubriques très complètes sur notre site, divers parte-naires et surtout des Expositions avec une Spéciale qui réunie une trentaine de Devon REX chaque fois (rare en expo) et cela depuis 2015 dans la région Parisienne. Vous pouvez y voir et discuter avec des passionnés de nos amours frisottés. Nous faisons également des Présentations félines, des pubs sur les magazines, les sites animaliers et nous intéressons nos adhérents (éleveurs et sympathisants) avec  un concours photos mensuel sur FB, des informations spécifiques par courrier et des cadeaux de fin d'année.

La morale de cette histoire  : venez admirer le Devon Rex en exposition et chez les éleveurs vous serez captivé puis addict lorsqu'il entrera dans votre vie : le plus beau souhait que l'on peut formuler.


 

Catherine CURTIL
Présidente de l'AEDREX - Association Européenne du Devon REX
83170 TOURVES (VAR - FRANCE)
Tél : +33 (0)4 94 78 85 02 - Portable : 06 09 41 16 09
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Site : www.aedrex.fr

proposition_pub2.jpg