Manchester terrier 1Le Manchester terrier


Officiellement déclaré « race en voie de disparition » dans son pays d'origine, l'Angleterre, le Manchester Terrier est un mélange intéressant : d'une grande élégance mais sans le flegme anglais, sportif et ardent mais aussi douillet comme un bébé, ce petit modèle attachant est un caméléon... et un véritable condensé de vitamine !  Un « mini Doberman » !

 

Manchester terrier 2Le Manchester Terrier, comme son nom l'indique, est d'origine anglaise, et son existence trouverait ses racines au XVIIIe siècle, peut-être un peu avant. Les Anglais ont vraisemblablement croisé un Old English Brokenhaired Black and Tan Terrier avec un Lévrier Whippet pour obtenir ce petit modèle énergique au caractère vif qui, autrefois, chassait les rats dans les habitations ; il était d'ailleurs surnommé « chasseur de rats ». À l'origine, on lui coupait les oreilles et la queue ; cette pratique est aujourd'hui interdite, sauf aux États-Unis, où l'on continue de lui couper les oreilles...
La même race comportait auparavant deux « sous-races », l'une avec les oreilles coupées, l'autre, plus petite, avec les oreilles droites. Aujourd'hui il s'agit de deux races distinctes : le Manchester Terrier et le Toy Terrier. Le Manchester fut au paroxysme de sa popularité vers les années 1870, puis advinrent les
deux grandes guerres, avec leurs fâcheuses conséquences sur la race. Heureusement des amateurs
ont pu la sauver, aidés d'importations des États-Unis.
Maintenant, principalement chien de compagnie, le Manchester est, la plupart du temps, choisi pour son esthétisme.
Très court, serré et lisse, le poil du Manchester est de couleur noir et acajou.
Robuste et rapide, ce petit gabarit mesure entre 37 et 41 cm au garrot.
« C'est une très belle race anglaise, il est un peu comme un Doberman plus petit ! » Ce dernier a d'ailleurs du Manchester dans les gènes.

Manchester terrier nichéeUne intelligence vibrante
Très famille, très proche de ses maîtres, le Manchester Terrier se montrera méfiant, en revanche, vis-à-vis d'une nouvelle tête et aura tendance à reculer devant tout étranger. Très facile à vivre, propre, obéissant et très intelligent, il comprend immédiatement ce qu'on attend de lui.
Par ailleurs, comme il a le côté têtu du Terrier et la vitesse du Lévrier il doit absolument apprendre le rappel.
Les particuliers se montrent heureux de la compagnie du Manchester. « J'en ai cédé un à un restaurateur à Paris, un autre fait du pistage, un autre de la recherche de truffes (du cavage) et plusieurs de l'agility...Il est polyvalent, peut suivre un cheval en promenade... » Il vous suivra en effet partout.
Doté d'un caractère fort, le Manchester Terrier doit être discipliné dès son plus jeune âge : « Il est très très intelligent : si vous lui accordez une chose une fois, il fera tout pour l'obtenir tout le temps par la suite. » Par conséquent, si vous décidez d'emmener votre compagnon sur votre lieu de travail, veillez à lui éviter des changements trop déstabilisants au cours de sa journée : évitez-lui la solitude après de longues heures passées à vos côtés au bureau ; il ne comprendrait pas la situation et serait de ce fait fortement perturbé.

Manchester terrier 4Une nature très vive
« Je n'aime pas les chiens trop faciles ; j'aime ceux qui ont du tempérament !». J'ai assurément trouvé le compagnon idéal avec le Manchester Terrier !
En nombre plus important en Allemagne et en Italie que sur notre territoire, il est particulièrement doué et apprécié pour l'agility : c'est en effet un sportif qui a un besoin vital de dépenser son énergie. En conséquence, il doit être éduqué très consciencieusement.
« À la maison il est calme, "Lévrier", et à l'extérieur il est très "Terrier". Il aime beaucoup le canapé : l'hiver je donne des couettes à mes chiens... et ils s'enfouissent tous les cinq dessous ! Ça, c'est le côté Lévrier. »
Ce petit compagnon vivra aussi bien à la ville qu'à la campagne, mais une personne « en pantoufles toute la journée » ne ferait pas son bonheur : « Avec lui il faut bouger ! » Il ne retiendra pas non plus l'attention d'un amoureux des « nounours pleins de poils... ». Mes clients n'ont pas de problème avec le Manchester, tout se passe bien, et il aime beaucoup les enfants.
Chez le Manchester, la différence n'est pas flagrante entre le bébé et l'adulte, ce qui rend peut-être son
arrivée au sein d'un foyer d'autant plus attrayante ! Mais ce « Doberman miniature » est un petit gardien exceptionnel qui n'a rien à envier à son modèle plus grand !

Très très rare en France !
Le Manchester est victime d'un insuccès immérité. Petit compagnon « adorable » et facile de caractère même s'il peut se montrer têtu, il est également facile à entretenir !
« Vous prenez un gant de toilette, un peu d'eau tiède et de vinaigre blanc... Il sèche très rapidement ! ».
Avec son poil très court, pas de problème non plus au niveau du nettoyage de la maison !
« Il vous faut consacrer du temps à son éducation ; surtout, lui inculquer le rappel et la marche au pied, et ne pas le lâcher avant qu'il n'ait atteint l'âge de 6 ou 7 mois. C'est la base même de l'éducation du chien. »
Manchester terrier gravure 1Manchester terrier gravure 2Le Manchester n'est pas en conflit avec les autres races ni avec ses congénères, même si, comme chez la plupart des chiens, quelques frictions se font sentir entre individus du « sexe fort ». « En plus, c'est un Terrier ! » « Entre mes deux mâles, ça se passe très bien ; c'est l'instinct de meute. » Il peut également cohabiter avec la gente féline. Je conseille d'emmener, tout au long de sa première année, le Manchester partout avec soi car « c'est pendant la première année qu'on fait le chien ».

En résumé : un petit compagnon qui a du répondant, se love contre vous dans votre canapé et prend plaisir à vous suivre partout...
Si vous ne voulez pas le chien de tout le monde, prenez un Manchester Terrier ! ●


Standard officiel

Traduction : Valérie Degeeter/Version originale (EN).
origine : Grande Bretagne.
Date de publication du standard d'origine en vigueur : 13.10.2010.
Utilisation : Terrier.
FCI-classification :
Groupe 3 : Terriers.
Section 1 : Terriers de grande et moyenne taille.
Sans épreuve de travail.

Manchester terrier 6Bref aperçu historique : Son nom trahit ses origines. Il se peut qu'il y ait aussi du Whippet parmi ses ancêtres. Élégant et gracieux, il fut élevé en tant que ratier et on peut toujours compter sur lui pour chasser la vermine rapidement et efficacement.
La dératisation a atteint son point culminant au milieu des années 1800. Dans ce temps-là, les quelques expositions canines organisées avaient lieu dans des pubs. Ces manifestations se déroulaient chaque semaine, surtout à Manchester, ce qui a fait que des classes à part furent créées pour ce terrier. Ainsi, il fut vite nommé Manchester Terrier.
Aspect général : Chien compact, élégant, et équilibré avec de la substance.
Comportement/caractère : Ardent, éveillé, gai et plein d'allant. Fait preuve de discernement et de fidélité.
Tête
  Région Crânienne :
    Crâne : Long, plat et étroit, sans cassure et cunéiforme. Les muscles des joues ne sont pas visibles.
   Région Faciale :
    Truffe : Noire comme du jais.
    Museau : Bien rempli sous les yeux, en s'amenuisant vers l'extrémité.
Manchester terrier 3    Lèvres : Serrées.
    Mâchoires/dents : Mâchoires d'égale longueur, présentant un articulé en ciseaux parfait et , c'est-à-dire que les dents supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées d'équerre par rapport aux mâchoires.
    Yeux : Assez petits, sombres et brillants, en amande, non proéminents.
    Oreilles : Petites, en forme de V, portées bien au-dessus de la ligne supérieure de la tête et retombant contre la tête, au-dessus des yeux.

Cou : Assez long et s'amincissant de l'épaule à la tête, légèrement galbée au niveau de la crête ; exempt de fanon.

Corps : Court.
  Rein : Légèrement carpé au niveau des reins.
  Poitrine : Côtes bien cintrées.
  Ligne de dessous et ventre: Bien remontée derrière les côtes.

Queue : Courte et attachée où se termine la voussure du dos, épaisse où elle entre en contact avec le corps, s'effilant en pointe, n'est pas portée au-dessus de la ligne du dos.

Membres
Manchester terrier 5Membres Antérieurs :
  Vue d'ensemble : Le devant est étroit et haut.
  Épaules : Nettes et bien inclinées.
  Avant-bras : Les avant-bras sont parfaitement droits et bien disposés sous le corps. Leur longueur est proportionnée au corps.
  Pieds antérieurs : Petits, demi-pieds de lièvre, forts avec des doigts bien cambrés.
Membres Postérieurs :
  Vue d'ensemble : Forts, musclés. Les postérieurs ne doivent ni présenter des jarrets de vache ni avoir les pieds tournés à l'intérieur.
  Grasset : Bien angulé.
  Pieds postérieurs : Petits, demi-pieds de lièvre, forts avec des doigts bien cambrés.

Allures : Mouvement droit, dégagé et équilibré avec une bonne extension des antérieurs, propulsé par les postérieurs.
Manchester terrier 7Robe
  Poil : Serré, lisse, court et luisant, d'une texture ferme.
  Couleur : Noir comme du jais et feu d'un acajou intense distribué comme suit : sur la tête, le museau est feu jusqu'au nez, le nez et la région des os nasaux sont d'un noir comme du jais. Petite tache feu sur chaque joue et au-dessus de chaque œil ; la mâchoire inférieure et la gorge sont feu en formant un V distinct. Les membres, à partir du grasset vers le bas, sont feu à l'exception des doigts, qui doivent être crayonnés de noir, et d'une marque noire distincte (la marque du pouce) directement au-dessus du pied. La face interne des membres postérieurs est feu, mais l'articulation du grasset est partagée entre le noir et feu. Feu sous la queue et à l'anus, mais la tache est aussi étroite que possible, si bien qu'elle est couverte par la queue. Une légère marque de feu de chaque côté du poitrail. Le feu sur la partie externe des membres postérieurs, communément appelé « culottes », est un défaut. Dans tous les cas, le noir ne doit pas se fondre dans la couleur feu ou réciproquement, mais la séparation entre les couleurs doit être clairement marquée.

Taille : La taille idéale au garrot : Mâles 41cm. Femelles 38cm.

Défauts : Tout écart par rapport aux points précédents doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

Défauts entraînant l'exclusion :
Agressifs ou peureux
Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum


 Logo CFAT DTClub Français de l'Airedale Terrier et de Divers Terriers (CFAT&DT)

Le CFAT&DT a été fondé en 1925 sous l'égide de la Société Centrale Canine à laquelle il est affilié.
Il est le seul Club agréé par le Ministère de l'Agriculture pour conduire, en France, l'élevage des races qui lui sont confiées.
Il est animé par des amateurs de Terriers dont les fonctions sont bénévoles.

Missions du CFAT&DT :
• Représenter les races dont il a la charge dans les manifestations officielles ;
• Apporter son aide et ses conseils aux éleveurs amateurs dans la conduite de leur élevage ;
• Doter les expositions de prix spéciaux ;
• Mettre en relation les éleveurs et les acheteurs éventuels ;
• Encourager le développement des races dont il a la charge en qualité et en quantité.

Le CFAT&DT publie régulièrement une revue d'information et de liaison.
Il organise, au niveau des Délégations Régionales, des réunions amicales, des expositions régionales d'élevage, et chaque année une exposition nationale d'élevage.
Nos 20 races : Airedale - Australian - Bedlington - Border - Brésilien - Cesky -Glen of Imaal - Irish -Japonais - Kerry Blue - Lakeland - Manchester - Norfolk - Norwich - Noir de Russie - Sealyham - Silky - Irish Soft Coated Wheaten - Toy - Welsh.

Club Français de l'Airedale & Divers Terriers
Ginette Bourasseau
Granville - 44810 Héric
Tél.& Fax : 02 40 87 18 24
http://www.cfatdt.fr


 

proposition_pub1.jpg