Le Pic Vert


pic vertDans le cadre de notre section ornithologique, nous pratiquons l'élevage de diverses variétés d'oiseaux tel que le canari de couleur, le canari de forme et de posture, petits exotiques australiens ou africains ainsi que petites et grandes perruches.

Il nous arrive également d'être attentifs à ce qui nous entoure dans notre proche environnement. Sur le site de l'entreprise, il nous est possible de voir et de recenser une multitude d'oiseaux de la nature d'une diversité étonnante. Nous pouvons ainsi y admirer des pinsons des arbres, des bergeronnettes grises ou printanières, des grives, des merles noirs, des tourterelles, des mésanges bleues ou charbonnières, des fauvettes grisettes, des tarins des aulnes pour n'en citer que quelques espèces.

Sur le plan d'eau de la section pêche, un couple de hérons cendré y a séjourné. Quelle aubaine ! Pensez donc, ils avaient à disposition un copieux garde manger. Hélas, il arrive, certes plus rarement et heureusement de voir un oiseau prisonnier des grillages d'enceinte de l'usine à proximité du portillon d'entrée.

Un collègue de travail ayant vu, en ce matin du mois d'octobre de cette année un oiseau se débattre pour essayer de se libérer de son inconfortable position sans y parvenir, il alerta un passionné d'ornithologie et tous deux revinrent sur les lieux pour essayer de dégager l'infortuné volatile. C'est avec beaucoup de précaution qu'ils le libérèrent après de nombreuses tentatives car l'animal effrayé, bougeait beaucoup et ils ne voulaient pas aggraver ses blessures. Ils le placèrent donc dans un carton, pris pour la circonstance afin que celui-ci puisse être au calme.

pic vert2Mais voilà, comment le soigner, le nourrir, est-il gravement blessé, tant de questions auxquelles ils ne trouvèrent pas de réponses.
C'est alors que l'un d'eux m'appela, sachant que j'étais en relation avec le centre de soins de Villeneuve-d'Asq, me demanda conseil et après quelques palabres, je pris en charge la victime pour lui apporter les premiers soins et l'alimenter (ce qui fut fait avec des vers de farine et petits lombrics) avant de le transférer vers le centre. Je tiens à remercier mes collègues de travail pour ce geste de solidarité et de protection.

Taille : 31cm.

Voix : Le cri est une série de notes vibrantes : piou-piou-piou... souvent décrit comme un rire.

Description
Les pics s'agrippent avec leurs ongles sur les écorces des arbres, leur queue en général est courte et très rigide, ce qui leur sert de point d'appui. Leur existence est surtout arboricole, leur vol est très caractéristique (onduleux. Le bec est un outil précieux, il sert de ciseaux à bois, ensuite de moyen de communication (tambourinage. La langue de ces oiseaux est effilée et pointue, armée de minuscules crochets, elle peut être poussée assez loin en dehors du bec ce qui leur permet de saisir les insectes dans les écorces d'arbres.

Plumage
Vert sur le dos, vert pâle en dessous, croupion jaune visible envol. Dessus de la tête rouge, moustaches noires allant de l'oeil à l'ar-rière du bec, le mâle pic-vert (picus viridis) possède des moustaches bordées de noir avec l'intérieur de couleur rouge tandis que la femelle est identique sans cette coloration rouge les jeunes ont des taches pâles sur pic vert3le dessus et des raies foncées dessous. Bien qu'il passe une grande partie de son existence dans les arbres, le pic- vert se nourrit principalement à terre, avec son bec puissant il fouille la terre à la recherche de fourmilières qu'il raffole, vers de terre, escargots, limaçons font partie aussi du menu.

Localisation
Le pic vert niche dans toute l'Europe, de la Scandinavie jusqu'au pourtour méditerranéen ainsi qu'en Russie occidentale. C'est un oiseau sédentaire.

Nidification
En dehors de la période de nidification, le couple reste cantonné sur le territoire, avec une attitude d'indifférence. C'est à la fin de l'hiver que le mâle appelle la femelle, les chants retentissent. Le forage de la cavité débute généralement en mars, le couple choisit un arbre dont le bois est assez tendre pour creuser le nid. En avril/mai la ponte est déposée directement sur les copeaux qui garnissent le fond de la cavité, 5 à 7 oeufs d'un blanc pur luisant. L'incubation dure 17/19 jours souvent assurée par le mâle. Les petits séjournent au nid entre 20 et 25 jours, ils sont nourris par les parents.
Haut de page

proposition_pub3.jpg