tipplerLes Tipplers


Dans une région d'Angleterre, des éleveurs sélectionnèrent des culbutants pour leur faculté de culbuter plusieurs fois de suite et dans une autre région l'accent fut mis sur la capacité des oiseaux à soutenir un vol prolongé. Le résultat obtenu par ces derniers fut le Tippler de vol issu des environs de Rainow et Macclesfield.

L'origine du mot Tippler est assez douteuse : elle proviendrait du mot tip qui signifie extrémité. Les extrémités des ailes et de la queue des Tipplers sont colorées.

Des Tipplers bien entraînés peuvent voler trés longtemps : les records vont de 14 à 19 heures.
On distingue le Tippler de vol et le Tippler d'exposition, mais nous allons voir que dans la première catégorie, il y a aussi des sujets qu'on expose.

Le recueil des standards publié par la National Pigeon Association, en Angleterre donne les descriptions suivantes :

I. Tippler de vol (Flying Tippler)
Remarque : Bien que cette race n'ait pas vraiment de standard pour la présentation en exposition, elle est bien trop connue dans les Iles Britanniques pour qu'on n'en donne pas la description dans un ouvrage de référence destiné aux juges ou aux éleveurs.
Les renseignements suivants ont été fournis par M. Harold Williamson :

Type vol
A mon sens, il y a deux types de Tipplers de vol, l'un est destiné à voler trés longtemps : de nombreux clubs existent dans tout le pays. Les pigeons sont lâchés à l'aube et doivent voler sans arrêt jusqu'à crépuscule. Les records sont de 18 à 19 heures de vol ininterrompu. Les pigeons sont lâchés en groupes de 3, 5, ou 7 sujets.

Type exposition
Ce pigeon est destiné à être exposé.

Caractéristiques générales
un Tippler doit "tomber la main" : il ne doit pas être long, mais en forme de poire, large aux épaules, s'amincissant jusqu'à la queue qui est de la largeur d'une plume. Il doit avoir un plumage de bonne qualité. Le dos n'est pas creux ni les reins larges , les ailes le couvrent bien. Les os pelviens sont serrés. Le pigeon est bas sur pattes, le bréchet n'est pas profond. Le corps est musclé : les rémiges primaires sont larges et arrondies au bout. Il est préférable qu'elles soient colorées.

On doit rechercher les yeux perlés : à présent, beaucoup de sujets ont les yeux sablés. Le bec doit être court. La téte est ronde, sans partie aplatie. Couleur : les variétés sont nombreuses : bleu barré ou écaillé, dun, noir, argenté. grison clair ou foncé, tigré.

II. Tippler d'exposition (Show Tippler)
Origine
Créé en Grande-Bretagne au XXème siécle à partir du croisement entre le Tippler de vol et le Culbutant Danois Brander.

   * Tête : crâne rond, pas trop large devant, face moyenne, yeux perlés, tour d'oeil foncé, bec foncé.
   * Cou : court, large aux épaules, s'amnincissant réguliérement jusqu'à la tête.
   * Taille et forme : taille moyenne, poitrine et épaules larges, articulation antérieure de l'aile forte, corps en forme de coin, s'amincissant jusqu'à l'extrémité de la queue.
   * Rémiges primaires : courtes et larges, se recouvrant bien : couleur bien soutenue chez les tigrés clairs ou foncés. Une secondaire non colorée est admise mais pénalisée. Dans toutes les variétés, les rémiges primaires et secondaires doivent être bien colorées à l'extrémité, excepté chez les sujets clairs à barbe où toutes les secondaires sont blanches (10 x 10).
   * Pattes : courtes, doigts petits, rouge vif, exempts de plumes sous l'articulation tibio-tarsienne.
   * Condition et aspect général : d'allure vive, port redressé, plumage dur, court, serré, l'ensemble ayant un riche lustre métallique cuivré. La couleur doit être intense, brun chocolat dans toutes les variétés, avec une barre noire à 13 mm de l'extrémité de la queue.
   * Couleur : brun chocolat intense et profond.
   * Marques : régulières et aussi distinctes que possible. Les parties colorées sont :
     -Tigré foncé. Les parties colorées sont : la tête, le cou et le corps, la 1ère rangée de couvertures après les secondaires incluse (barres). Le reste des ailes doit étre aussi regulièrement taché de blanc que possible : la proportion est de deux plumes colorées pour une blanche. Tigré clair : couleur et taches blanches réparties régulièrement sur le corps et les ailes (deux plumes colorées pour une blanche) à l'exception des barres où les plumes doivent être alternativement blanches et colorées.
     - Unicolore : chocolat intense.
     - Avec barbe, sujets clairs : le pigeon est tout blanc à l'exception d'une barbe colorée, des rémiges primaires et de la queue qui sont colorées.
     - Avec barbe, sujets foncés : comme les précédentes à l'exception des rémiges secondaires qui sont colorées.

Echelle des points
   * Tête : 5
   * Cou : 2
   * Taille et forme : 10
   * Rémiges primaires : 5
   * Pattes : 3
   * Condition et aspect général : 8
   * Couleur : 9
   * Marques : 8
Total : 50

Remarque
A l'exposition de Doncaster, en décembre 1987, il y avait des Tipplers grisons, tigrés, bleus, indigo et une classe AOC, mâles, femelles, jeunes et adultes. Les variétés AOC et Indigo qui ne figurent pas au standard sont donc acceptées. En fait, il semble que la couleur ait peu d'importance chez le flying Tîppler. Le juge à qui j'ai demandé sur quoi il basait son jugement ne m'a parlé que de la forme et du plumage.


J.FRANCQUEVILLE (traduction d'après le recueil anglais des standards).
Revue Avicole 1990.

proposition_pub1.jpg