Qui sont les véganiens ?


Devant la montée en flèche d'actes violents contre les zoos et les possesseurs d'animaux, les médias commencent à s'intéresser à ce phénomène.
Ils disent agir pour la protection des animaux, mais qui sont-ils en réalité ?

Voici une définition relevée dans l'encyclopédie libre Wikipedia :
" Leurs idées et leur façon de vivre sont plus poussées que les deux premiers cités afin de lutter pour la "libération animale". Selon leurs principes, l'Homme n'a aucunement besoin de l'animal pour vivre et survivre. Ils n'utilisent donc aucun produit issu du règne animal, que ce soit alimentaire ou autre comme les vêtements en cuir, fourrure, duvet d'oie, ... Leur régime est le même que celui des végétaliens (ni viande, ni poissons, ni lait, ni oeuf, ...) mais leur combat n'est pas qu'alimentaire, ils se battent contre l'existence des cirques, des animaleries, des corridas, de la chasse, la pêche, ... Ils se joignent également aux groupes luttant contre la vivisection et rejettent tous les produits testés sur les animaux. Ils critiquent les végétariens car ils disent protéger les animaux tout en consommant les produits laitiers issus de la même filière industrielle qui considère les vaches comme des fournisseurs de produits et non comme des animaux. Quand on leur rétorque que l'homme est à la base un omnivore [...], ils parlent des canines de l'Homme qui n'auraient aucune fonction directe pour l'alimentation.... ".

En France, une seule association milite ouvertement pour le véganisme : la richissime PETA, venue des Etats-Unis d'Amérique, que l'on entend de plus en plus souvent dans les médias.
Son slogan résume tout : " les animaux ne sont pas là pour nous servir d'aliment, de vêtement, de sujet d'expérience ou de divertissement ".

D'autres associations de protection animale disent œuvrer pour le bien-être animal.

Elles essaient d'offrir une" vitrine légale" rassurante pour pouvoir dialoguer avec les pouvoirs publics et faire passer en douceur leurs revendications dans la législation.
Mais toutes ne sont pas raisonnables, attachées à l'humanisme et à la philosophie des Lumières. Regardez attentivement et dans le détail leurs sites Internet : si vous y voyez des articles ou campagnes contre les zoos ou les cirques, l'expérimentation de médicaments sur les animaux, le fait que l'on puisse se vêtir de peaux ou de fourrures, des articles sur le végétarisme soi-disant "seul mode de vie éthiquement acceptable", ou encore de interventions ou participations à des actions de l'Alliance végétarienne, exercez votre esprit critique et demandez-vous si finalement il reste quelque chose qui les distingue des véganiens ?

proposition_pub1.jpg