PPL3661La PPL 3661 a été adoptée par la Commission mixte paritaire.


Les animalistes ont une nouvelle fois avancé leurs pions en faisant encore restreindre un peu plus le droit des éleveurs d'animaux de compagnie. Mais est-ce étonnant ? Pas vraiment quand on voit le peu de mobilisation des amateurs.

N'ayant strictement rien compris à l'idéologie animaliste, certains professionnels ont joué le jeu de la liste positive contre la vente des animaux de compagnie en animalerie.

Quand aux amateurs, un grand merci à ceux qui se sont impliqués et à leurs associations. Nous aurons encore besoin d'eux car maintenant, nous allons nous battre pour que cette liste positive soit la moins restrictive possible (l'arrêté d'octobre 2018 nous convient parfaitement).

Ceux qui n'ont pas daigné lever le petit doigt, qui nous ignoraient ou nous qualifiaient d'alarmiste, qui pensaient que trop d'argent était en jeu pour que "ça se fasse" etc ont peut être, maintenant, compris que ce n'est pas en fermant les yeux, en refusant de regarder la réalité en face, qu'ils seront épargnés. Mais ça, on le dit depuis longtemps. Ont-ils au moins compris la leçon ?

Le texte de la PPL 3661 issu de la CMP peut être téléchargé ici. D'ici quelques jours, nous vous proposerons sa transcription, "en clair" dans la législation.


Info de dernière heure : La commission environnement du Conseil fédéral allemand vient de déposer une proposition de loi tendant à interdire toute importation d'animaux sauvage en Allemagne.
Et devinez ce qui se passera en Europe si cette proposition passe ? Allez, nous voyons déjà la réaction de certains : impossible, trop d'argent en jeu !!! Ils sont vraiment alarmistes !

On vous en dira un peu plus d'ici peu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

proposition_pub1.jpg