Mouton des landes de Bretagne Patrick Sastre 2Mouton des landes de Bretagne


Encore appelée Landes de l’Ouest, cet animal reste le survivant des moutons qui peuplaient autrefois le littoral, de l’Aquitaine à la Bretagne jusqu’aux côtes hollandaises et anglaises.

Mouton des landes de Bretagne Patrick Sastre 3Il semble tout à fait disparu, lorsqu’en 1985 soixante d’entre eux sont retrouvés en Brière. Un programme de conservation les sauve in extremis de la disparition.
De petite taille, toutefois un peu plus grand et plus lourd que l’Ouessant, ce Breton porte une toison blanche pour la plupart, de grise à brun foncé pour les autres. Les membres sont plus ou moins tachés. Il arrive que certains mâles soient cornus. Il ne prétend certes pas à concurrencer les races productives. Par contre, il en remontrerait à bien d’autres par sa très grande rusticité et sa conduite aisée. Il offre une production typée, tardive, appréciée pour son originalité et sa saisonnalité. Ses carcasses, à la viande très rouge, tendre et savoureuse, pèsent de 15 à 20 kg vers 6-8 mois. Elevé en grande majorité par des amateurs, il fait figure de mouton écologique, entretenant une nature difficile et délaissée.


 Texte et photos : Patrick Sastre

proposition_pub3.jpg