Bourdon3Abeilles, guêpes, bourdons ou frelons : quelles différences ?


Dès que les températures commencent à se réchauffer, les insectes font leur grand retour dans nos jardins, quoiqu’un peu engourdis par le froid de l’hiver.

Nous avons de nombreux a priori à propos des insectes que nous côtoyons au quotidien, tels que les frelons et les guêpes qui sont réputés être dangereux, les bourdons inoffensifs et les abeilles très utiles. Sachez que, contrairement à ce que l’on peut penser, tous ces insectes sont utiles et ne sont pas aussi dangereux que ce que l’on peut croire.


AbeilleAbeille2L’abeille domestique - « Apis mellifera »
• 11 à 13 mm, elle est trapue, velue et son abdomen est strié de bandes noires.
• Non agressive (sauf si l’on s’approche du nid).
• Elle ne s’intéresse pas à notre nourriture sauf en cas de manque de nectar.
• Perte du dard en cas de piqûre, suivie de la mort de l’abeille. Le mâle de l’abeille est appelé faux-bourdon (plus gros que la femelle) et ne pique pas. sa seule fonction est de féconder la reine.
• Espèce protégée.

GuepeGuepesLa guêpe - « Vespula vulgaris » ou « Vespula germanica »
• 11 à 18 mm, elle a une faible pilosité et est jaune vif avec des lignes noires marquées.
• Elle a la taille très marquée, d’où l’expression « avoir une taille de guêpe ».
• Elle est gênante à la fin de l’été car il y a trop d’individus dans le nid et elle vient donc choisir sa nourriture dans nos assiettes. Elle est surtout attirée par la viande.
• Elle se nourrit de petits insectes d’où son utilité pour l’écosystème.
• Les guêpes changent de nid toutes les saisons.
• Seules quelques guêpes fécondées (des reines) vont survivre à l’hiver, le reste du nid meurt.

FrelonFrelonsLe frelon - « Vespa Crabro »
• En réalité le frelon est une grande guêpe ; il est trois fois plus grand avec ses 35 mm en moyenne. Il est un peu plus velu et sa tête est plus orangée, ses pattes marron.
• Son vol bruyant et sa grande taille le rendent plus effrayant que les autres ; cependant, sa piqûre n’est pas plus dangereuse que celle d’une abeille, au contraire.
• Il peut causer beaucoup de dégâts dans les vergers car il est très friand de fruits.
• Il est régulateur de nombreuses espèces d’insectes car il se nourrit de mouches, de guêpes, de chenilles, etc.
• Tout comme les guêpes, les frelons changent de nid tous les ans.
• Contrairement à ce que l’on pense, il est peu agressif et discret, il est même beaucoup plus craintif que l’abeille.
• Il est en voie de disparition en Europe.

BourdonBourdon2Le bourdon - « Bombus terrestris »
• D’environ 22 mm, velu et trapu, il est noir et jaune avec des motifs blancs et orange.
• Il a également un vol bruyant qui peut être impressionnant.
• Les bourdons font leur nid dans une cavité et forment une colonie de quelques dizaines d’individus.
• Les bourdons sont de grands pollinisateurs ; ils ont une très grande importance dans la fécondation de nombreuses espèces végétales.
• Ils ne sont pas agressifs et ne piquent que par auto-défense (en cas d’écrasement) ou si on dérange le nid.
• Seule la reine de la colonie survit à l’hiver.
• Le nombre est en constante régression, certaines espèces de bourdons ayant complètement disparu.

Et le venin dans tout ça ?
Il est important d’avoir une chose en tête : les abeilles défendent leur miel contre des vertébrés, tels que les blaireaux ou les souris, tandis que les frelons et les guêpes chassent des insectes pour se nourrir, d’où le fait qu’ils ne perdent pas leur dard.
La Dose létale 50 (quantité de venin entraînant la mort dans 50% des cas) nous apprend une chose étonnante et met un terme à l’un de nos a priori :
   - Chez les abeilles elle est de 6 mg / kg (soit 40 piqûres soit 2 400 / 60 kg);
   - Chez les frelons elle est de 10 mg / kg à 90 mg / kg (soit 154 à 180 piqûres soit 9 240 à 10 800 / 60 kg).
En conclusion, le venin des abeilles a 1,7 à 15 fois plus d’effets que celui des frelons. Il est donc plus puissant.
Une partie de la population a développé une allergie au venin de ces insectes. Il faut savoir qu’une allergie se développe toujours après plusieurs piqûres d’une même espèce. Ainsi, seules les personnes ayant déjà été piquées peuvent déclencher une réaction allergique en cas de nouvelle piqûre.


Attention au frelon asiatique « Vespa velitina »
Le frelon asiatique est légèrement plus petit que le frelon européen. Il est également plus foncé et seul le bout de son abdomen est marron-jaune. Ses pattes sont jaune vif et sa face est orangée.
Le problème avec le frelon asiatique réside dans le fait qu’il a une reproduction exponentielle et un besoin en protéines bien plus important que le frelon européen.
Il s’attaque à tous les insectes et en particulier aux abeilles domestiques.

Contrairement à« Vespa crabro », « Vespa velutina » est à combattre car il s’attaque aux abeilles des ruches domestiques.


Malvina Beauclair

proposition_pub2.jpg