UICN2L'appel d'Abou Dhabi pour les espèces mondiales


Les experts de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) appellent à une action urgente et efficace en faveur de la sauvegarde des espèces.

Nous, les plus de 300 experts en conservation des espèces de l’UICN appellons à une action urgente et efficace pour s'attaquer au problème sans précédent des impacts durables et croissants des activités humaines sur les espèces sauvages.

Pourquoi les espèces sont-elles importantes?
Les millions d’espèces sur terre, en eau douce et dans l’océan ont évolué au cours des millénaires et forment la toile de la vie qui soutient la planète. Les espèces et leurs populations sont les éléments constitutifs des écosystèmes, assurer individuellement et collectivement les conditions de la vie. Ils fournissent de la nourriture, des médicaments et des matériaux. Ils sont à la base de la formation des sols, de la décomposition, de la filtration et du débit de l’eau, de la pollinisation, de la contrôle et régulation du climat. Ils constituent la principale source de revenus et de ressources de centaines de millions de personnes à travers le monde. Les espèces sont une partie essentielle de l’histoire, de la culture, des traditions et e folklore de chaque culture sur Terre et leurs valeurs esthétiques et leurs rôles spirituels apportent confort et inspiration aussi bien que récréation.

L’alerte a été lancée à plusieurs reprises au sujet du déclin de la biodiversité sur la planète. En permettant cela et en continuant, nous érodons les fondements mêmes de nos traditions, de notre économie, de nos moyens de subsistance, de notre sécurité alimentaire, de notre santé, et même de notre existence dans le monde entier.
Les peuples du monde doivent assumer la responsabilité de cette urgence et agir maintenant pour nous assurer de transmettre un riche patrimoine naturel aux générations futures.

Qui nous sommes
La Commission de la survie des espèces de l’UICN est le plus grand réseau mondial d’experts de la conservation des espèces avec plus de 9 000 membres dans le monde. Il est mandaté par les membres de l’UICN (gouvernements, ONG et peuples autochtones) pour la conservation des espèces. Ce corps unique de biologistes, écologistes, responsables de la faune, de la santé, des sciences sociales, éducateurs, représentants des communautés, économistes et fonctionnaires sont passionnés par leur engagement à «un monde juste qui valorise et conserve la nature». Nous consacrons notre vie, généralement sur une base entièrement volontaire, pour sauver des espèces. Nous faisons écho aux voix d'innombrables personnes concernées de tous les endroits de la planète.
Nous aidons les institutions, les communautés et les secteurs privés et publics du monde entier à vivre de manière positive avec les espèces avec lesquelles nous partageons notre planète. Nous faisons cela en générant et en fournissant connaissances, outils et conseils sur la meilleure façon de les conserver.

L'action de conservation fonctionne. De nombreuses espèces ont été sauvées de l'extinction. En partageant expérience et expertise nous pouvons augmenter le succès pour la survie des espèces.

L'urgence des espèces
La Liste rouge des espèces menacées de l'UICN ™ révèle qu'un quart de toutes les espèces sont exposées à un risque d'extinction élevé.
L’activité humaine a gravement altéré plus de 75% des zones terrestres et d’eau douce de la Terre et 66% des océans. Le changement climatique et l'instabilité politique exacerbent cette crise à tous les niveaux. La perte d'espèces aux  taux actuels élimineront les rôles écologiques, économiques et culturels essentiels qu’ils remplissent. La crise va au-delà de la perte d'espèces ; les pressions humaines entraînent une baisse spectaculaire des populations de nombreuses espèces (souvent irréversible) à un niveau qui affecte leur avenir et notre base de ressources. Le mode de vie actuel est insoutenable et un changement transformationnel est vital.

Pourquoi maintenant? Le moment 2020
Les décisions prises par les décideurs politiques en 2020 seront cruciales pour l'avenir de la planète. Les Nations Unies  et l’accord de Paris  sur le changement climatique seront examinés et le cadre mondial pour la diversité biologique après 2020 sera adopté. Un nouvel accord juridiquement contraignant des Nations Unies sur le milieu marin, la biodiversité en haute mer est en cours de négociation. Le Congrès mondial de la nature de l’UICN et les Nations Unies, les chefs d'État des Nations Unies sur la biodiversité se réuniront. C'est une opportunité unique de mobiliser la société et galvaniser les actions nécessaires pour faire face à l'urgence de l'espèce.

L'appel à l'action de conservation des espèces
La communauté mondiale doit reconnaître le rôle irremplaçable et vital des espèces et de leurs populations et intensifier massivement les efforts pour les conserver et veiller à ce que leur utilisation soit durable et à ce que leur les avantages soit partagés équitablement.
Nous appelons à une action mondiale basée sur l'optimisme, la responsabilité partagée, l'engagement et la collaboration pour garantir la survie de toutes les espèces partageant cette planète.

Nous appelons les gouvernements du monde entier et les agences internationales à :
   • S'engager à définir des objectifs ambitieux en matière de conservation des espèces dans le cadre de la biodiversité mondiale pour l'après 2020, cadre appuyé par un ambitieux programme de travail sur la conservation des espèces ;
   • d’ici à 2030, mettre fin au déclin de la population des espèces et prévenir les extinctions d’origine humaine et, d’ici 2050, améliorer et assurer le rétablissement de toutes les espèces menacées ;
   • Tenir les engagements de conservation des espèces en mettant en œuvre les objectifs de développement durable à l’horizon 2030 prévus par la Convention sur la diversité biologique, la «conventions de Rio» et toutes les conventions relatives à la biodiversité ;
   • Prendre des mesures urgentes pour établir, protéger et gérer efficacement des zones protégées et conservées et d'autres zones essentielles à la conservation des espèces, en particulier des zones clés pour la biodiversité ;
   • Reconnaître l'ampleur du changement transformationnel nécessaire et intégrer les espèces dans la planification des développements nationaux et régionaux, y compris les plans d'aménagement du territoire pour la terre, l'eau douce et l'océan ;
   • Veiller à ce que la mondialisation et les accords commerciaux ne menacent plus les espèces ou leurs populations, mais soutiennent plutôt l'utilisation durable et le rétablissement des espèces ;
   • respecter les liens entre de nombreuses populations rurales et l'utilisation durable des ressources biologiques, ainsi que leur contribution à la conservation, aux moyens de subsistance et aux objectifs de développement durable des Nations Unies ;
   • Supprimer les subventions néfastes qui conduisent à l'épuisement, à la destruction et à la dégradation des espèces et des habitats sur terre, en eau douce et dans l'océan, notamment par l'agriculture et la pêche ;
   • Établir et renforcer les cadres politiques, juridiques et institutionnels pour la conservation et l'utilisation durable des espèces, pour qu'ils soient transparents et responsables.

Nous appelons les gouvernements, les institutions donatrices et la société civile à :
   • Prendre des mesures d'urgence pour sauver les espèces les plus menacées d'extinction ;
   • S'attaquer aux principales menaces qui entraînent le déclin et l'extinction de la population des espèces :
     * Manque d'incitations pour les propriétaires fonciers et les gestionnaires à conserver les espèces sauvages et leurs habitats naturels ;
     * Patiques médiocres ou abusives dans l'agriculture, la pêche et la foresterie ;
     * Criminalité liée aux espèces sauvages ;
     * maladies infectieuses émergentes ;
     * Perturbation du débit d'eau ;
     * Gestion inadéquate des déchets et des rejets ;
     * Espèces exotiques envahissantes ;
     * Et, de plus en plus, changement climatique et acidification des océans.

Nous appelons les donateurs et les institutions financières aux niveaux local, national et mondial à augmenter massivement les ressources investies dans la conservation et l'utilisation durable des espèces et de leurs habitats.
Nous appelons le secteur privé à définir, mettre en œuvre et surveiller des engagements ambitieux visant à minimiser leur impact sur les espèces, les populations et les habitats tout au long de la chaîne d'approvisionnement.
Nous appelons les gouvernements, les investisseurs et les institutions financières à reconnaître le lien entre le risque de la nature et le risque financier, et à veiller à ce que les flux financiers ne dégradent pas les espèces et leurs habitats. Tout financement de projets de développement doit reposer sur des garanties empêchant ces investissements de nuire aux espèces menacées.
Nous appelons la communauté philanthropique à augmenter considérablement son soutien direct à la conservation des espèces.
Nous appelons les Parties à la Convention sur la diversité biologique et à d'autres conventions liées à la diversité biologique à établir un programme de travail sur la conservation des espèces afin de galvaniser les mesures de conservation des espèces dans le cadre mondial pour la biodiversité post 2020.
Nous appelons les zoos, les jardins botaniques et les aquariums à renforcer leur engagement en faveur de la conservation des espèces.
Enfin, nous appelons toutes les personnes, en particulier les jeunes, à prendre position et à prendre la parole en faveur de toutes les espèces.

Notre engagement
Nous, membres de la Commission de la survie des espèces de l'UICN, réaffirmons notre engagement à sauver les espèces et leurs populations. Nous nous engageons à intensifier nos efforts et à collaborer avec toutes les parties prenantes. Nous nous efforcerons de créer un avenir durable pour les populations dans un monde où les espèces sont très appréciées pour leur valeur intrinsèque et les avantages qu'elles procurent. Nous nous engageons à fournir des connaissances et à mettre en œuvre des actions pour la conservation des espèces. Nous nous engageons à léguer la merveilleuse diversité des espèces aux générations futures.


 Trad. JJL

proposition_pub2.jpg