Logo france 128ProNaturA continue la lutte ! La Fédération ProNaturA-France reçoit actuellement de nombreux messages concernant l’UNICAB, nouvelle association « Naturaliste », sur laquelle nous sommes interrogés. Qu'en est-il ?

Nous avons déjà donné quelques éléments dans un précédent communiqué sur les conditions dans lesquelles sept associations, essentiellement ornithologiques, ont décidé de quitter ProNaturA-France et de créer une autre structure.
Toutefois, on peut décemment supposer que nos adhérents s’interrogent sur le domaine exact de compétences de cette association, par rapport à ceux de ProNaturA

Donc, si on regarde le statut de cette association, elle se définit d’abord comme « naturaliste »… Ce que ProNaturA est aussi.

Mais qui concerne-t-elle ? Elle se présente comme dédiée aux « animaux non domestiques » et à la « conservation in et ex situ ». Présidée par un professionnel (un directeur de parc zoologique), elle regroupe au moins deux structures à but commercial.

Pour le reste, les sept associations ornithologiques qui ont rejoint UNICAB œuvrent certes pour la conservation, mais la plus grande partie de leurs adhérents élèvent des espèces domestiques, et sont principalement des éleveurs amateurs ou de loisir. Quelle part auront-ils dans cette structure très marquée par un axe professionnel/conservation ? On défendra le détenteur d’aras Hyacinthes mais va-t-on s’occuper de la pollution croissante ou de la disparition de certaines souches de canaris ou de perruches ondulées ? Des vaccins contre la grippe aviaire pour permettre les expositions ? Des interdictions croissantes de bourses d’animaux ?

ProNaturA, rappelons-le, a pour raison sociale de défendre tout l’élevage, professionnel ou amateur, de conservation ou de loisir, et tout type d‘animal, domestique ou non, sans établir de hiérarchie ; et depuis plus de vingt ans.

UNICAB se réjouit de l’écoute obtenue très vite depuis sa création. Nous en sommes heureux car tout succès pour les éleveurs nous concerne. Ceci dit, cette écoute a été obtenue, en partie, par d’anciens membres de ProNaturA France sur la base de travaux effectués au sein de notre Fédération. Rappelons aussi que ce premier pas est largement dû à un travail de fond auprès des pouvoirs publics et des parlementaires que ProNaturA France n’a cessé d’effectuer depuis novembre 2021. Vous pouvez retrouver trace de toutes les demandes d’interventions adressées pour appuyer nos actions.

De même, les travaux des membres de la CNCFSC ont été préparés par des entretiens et appuyés en parallèle par ProNaturA France.
Ajoutons que l’avocat qui travaille à présent pour UNICAB a été payé depuis 2022 en partie par les cotisations et des contributions de l’ensemble des adhérents de ProNaturA France. Il continue certainement de travailler à partir de la matière accumulée par différents membres de la Fédération qui ont apporté leur expérience et leur concours aux textes, qu’il s’agisse d’animaux domestiques ou non. Cela pourrait poser des problèmes de déontologie et de propriété intellectuelle.

Mais ProNaturA France n’entend pas polémiquer sur cette utilisation du travail commun si c’est pour aider nos éleveurs. L’important est de lutter contre les menaces qui pèsent sur notre passion de toutes parts. Car le résultat des travaux de la CNCFSC et de la mise à jour des arrêtés de 2006 et de 2018 n’est toujours pas publié. Avons-nous été écoutés ou non ?

Restons modestes et construisons pour la suite.

Enfin, ces associations représentent un maximum de 15 000 éleveurs très spécialisés qui ont voulu défendre certains intérêts spécifiques. ProNaturA France matérialise au contraire un désir d’union de tous les éleveurs.

En souhaitant succès à l’UNICAB, ProNaturA continue donc sa mission et fait entendre votre voix, comme toujours depuis plus de vingt ans, à travers plus de 300 000 adhérents : Races de France, Fédération Française des Volailles, Société Centrale Canine, Livre Officiel des Origines Félines, Fédération Française d’Aquariophilie, Les Aigles du Léman, et autres clubs ornithologiques régionaux et bien d’autres associations qui nous font confiance.

Cette union toutes espèces confondues pour un but commun, avec les sacrifices personnels temporaires qu’elle peut parfois impliquer, donne du poids à nos propos.

Ces vérités devaient être rappelées.

Vous pouvez et vous pourrez toujours compter sur ProNaturA France.

Bon élevage à toutes et tous !

Affiche site